Contrat Creative Commons
Le contenu de ce site, texte et images,
est mis à disposition sous un contrat Creative Commons.
imprimer

Au-delà des territoires

Ebauche - point clés à développer exclaim

Territoires, culture et intelligence

Alors que nous la croyons physique, "dure", la notion de territoire est en fait une représentation culturelle. Le territoire, pour qui, pour quoi, pourquoi ?
  • Politique : le territoire administré, terrain d'existence des collectivités territoriales, nations, Etats. Pouvoir du cadastre, des géomètres. Au-delà, problématique des droits, de l'enclosure (lorsque les "landlords" au 18° en Angleterre décident de s'approprier des biens communaux), des brevets – et le corollaire, les sans-terre, serfs puis prolétaires du capitalisme
  • Culturelle / anthropo : races, tribus, guerres ethniques... Cf massacres entre voisins pourtant frères de sang. A qui appartient cette terre ? Aux ancêtres, aux prédécesseurs qui ont su habiter ce bout de terre et lui donner un sens, un passé immémorial 
  • Virtuels : Facebook devenu 2° pays du monde avec 500 millions "d'habitants". Second Life, mais surtout Google et le Cloud computing, demain l'Android
  • Entreprises, institutions, églises... même topo. Quel territoire défendent-ils ? Des groupes opérationnels, un but commun (pour l'actionnaire ou pour le haut clergé : dominer le monde et évangéliser les populations non desservies)
Tout est affaire de représentation. La façon d'établir des cartes est révélatrice des cultures sous-jacentes : en occident, on mettra l'accent sur les routes et les distances précises (cf Michelin) tandis qu'ailleurs on mettra l'accent sur les points d'intérêt et représentations culturelles (cf aborigènes et traces des ancêtres).

Au-delà des territoires ?

Toutes ces représentations ont un sens propre et une forme d'existence par rapport à ceux qui les ont conçues. Au-delà de ces représentations, leur agrégation libre, organique (cf la sagesse des foules) crée des écosystèmes d'idées féconds - c'est le rhizome de Deleuze : voir nos exemples de territoires intelligents et communautés apprenantes, pollinisation des idées, "ruches", cellules souches du changement et contagion des idées.
Dans des milieux plus restreints (entreprises, institutions, cénacles politiques), on peut chercher à faire émerger des communautés de dessein permettant à chaque individu de s'épanouir tout en gérant le court terme. Vers une intelligence collective de terrain, qui agrège les contributions sans les diluer ni en faire un magma communautaire.

Différentes formes d'entreprises

L'entreprise n'est qu'une forme parmi d'autres pour remplir une mission fixée a priori – GIE, artisans et commerçants indépendants, associations, fondations – toutes ces entités ont un but et une vocation. Mais l'entreprise façon SARL cotée en Bourse et soumise aux aléas du jackpot financier a de plus en plus de mal à survivre. Inadéquation face à la concurrence des PED (low cost, quik and dirty) et en termes de sens (les meilleurs, cadres, commerciaux et autres, n'y restent pas longtemps, faut de sens et d'accomplissement personnel

Créé par: thanh dernière modification: Jeudi 10 of Juin, 2010 [09:45:59 UTC] par thanh


Des abeilles et des hommes
Utilise Tikiwiki Utilise PHP Utilise Smarty Utilise ADOdb Utilise CSS Utilise RDF
RSS Wiki RSS Blogues
[ Temps d'exécution: 0.17 secs ]   [ Mémoire utilisée: 1.11MB ]   [ GZIP Disabled ]   [ Charge du serveur: 0.35 ]
Dernière mise à jour CVS: Dimanche 02 of Mars, 2008 [10:53:28 UTC]
Input array has 1 params, does not match query: 'select count(*) from `tiki_comments` LIMIT 0,1'