Contrat Creative Commons
Le contenu de ce site, texte et images,
est mis à disposition sous un contrat Creative Commons.
imprimer

Territoires et innovation

Ebauche sous forme de points clés, ne pas s'attacher à la forme brute exclaim


Sujets évoqués à Rennes le 2 juin (colloque organisé par l'Agrocampus, projet REPAS sur l'empreinte alimentaire, voir le programme). Points qui seront repris le 24 juin à Lannion (colloque territoires et innovation, voir http://www.lannion-tregor.com/LAgglofAtesesentrepreneurs.html?wpid=38505) et le 30 juin au Forum des usages coopératifs de Brest (voir Michel Briand).

Idées clés

L'innovation est un processus social, bottom-up

  • Innovation ascendante. Cf surf, astronomie. Innovation est un processus social, à la différence de l'invention. Déviants, puis repreneurs et disséminateurs. De même que la technologie. Cf Latour et l'innovation tourbillonnaire, ou Einstein et Newton juché sur les épaules des géants qui l'ont précédé
  • Depuis le milieu des années 2000, avec l'avènement du Web 2.0, l'intelligence collective et l'innovation par les usages sont devenus le modèle dominant. Cf hégémonie de Google (valo 160 mrd $ en moins de 8 ans), eBay, Amazon. Crowdsourcin, data mining,cloud computing. Demain, Google dans le grille-pain ?
  • Rôle clé des passeurs : professionnels-amateurs, hackers, chercheurs inventeurs d'avenir. Hédonisme, passion, la fin du travail, cf Marx. Tous créateurs, amateur-journaliste reporter photo. Smart mobs

Des territoires intelligents

Rôle du territoire : offrir des espaces collaboratifs, lieux de rencontre, lieux d'expérimentation et de déploiement de l'intelligence collective.
  • Territoire est une notion culturelle, objet-art reliant des individus au sein d'une communauté – ethnique, de sens, de destin. Cf tsunami, totems, rites rappelant les traces des ancêtres (aborigènes, tribus cybernétiques du rêve de Barbara Glowczewski).
  • Avec le Web 2.0, le territoire devient une superposition de calques à l'infini. Géomatique libre, façon OpenStreetMap ou ChicagoCrime, le territoire s'ouvre à tous. Nomadisme urbain, TIC, dématérialisation, avec le Web on est à l'autre bout du monde sans passeport, et on laisse partout des traces de notre passage (tags, commentaires, blogs, forums). La machine, c'est nous
  • Territoire intelligent = écosystème mellifère, offre des lieux féconds dans lesquels les abeilles vont installer la ruche et polliniser alentour. Enjeu : facteur 350, reproduction de 80% des espèces végétales, 4 ans de survie pour l'homme sans les abeilles
  • Vivre ensemble consiste à combiner ces sens dans une histoire commune, une narration qui appartient aux usagers et à leurs prédécesseurs. Lutter contre l'enclosure, l'appropriation marchande, la tragédie des biens communs. Réponse d'Elinor Ostrom, prix Nobel 2009 : gouvernance des ressources rares à petite ou moyenne échelle, copropriété. Pas de fatalité !

Territoires intelligents et communautés apprenantes = cellules souches du changement

La combinaison des deux crée des pilotes du changement, des "tiers espaces" (Homi Bhabha) où tout devient possible.
  • Tiers espace offrent des libertés aux passeurs, porosité des frontières, espaces ouverts. Nomadisme urbain. Multiples lieux, sources de sens, expansion en rhizomes, réseaux sociaux et "petits mondes", résilience des communautés apprenantes. L'effondrement des civilisations est un mythe, ce qui disparaît ce sont les structures pyramidales de pouvoir, mais les communautés et les cultures s'adaptent et se reproduisent
  • Clé d'avenir : intelligence collective et contagion des idées. Propagation mémétique des idées grâce aux cellules souches. Pas de vérité absolue en matière de modes de vie, mais vérifiable, ouvert à tous, exemplarité. Symbolique et sens, interprétation. Cf Bedzed, Loos en Gohelle, empreinte du changement. Le durable, grand récit épique du XXI° siècle ?
  • L'intelligence est partout, sous de multiples formes. Animal, machines, intelligences humaines : pas seulement le QI. Les intelligences sont toutes égales : inter-legere, lire entre les lignes, relier, voir le sens caché. Enjeu : sortir de l'insignifiance, libérer l'envie et le don personnel, cf le maitre ignorant de Rancière. Don à double sens. Tout le monde a un don, réveiller le génie et l'abeille qui sommeillent en nous. Cf proams ou hackers. Passer d'une intelligence normative, verticale, à une intelligence en réseau, transversale et collaborative. Principe d'émergence, d'abondance et de réputation. Le bazar et la cathédrale.

Conclusion

Demain, libre et durable ?
Circulation libre des idées et de la matière, écosystémique, cycle, pas de déchets. Métabolisme territorial à une empreinte en résonance avec un écosystème libre des idées. Écologie du don, créer l'abondance, objet-art, faire circuler le savoir : seule réponse à l'entropie avec une planète finie. Durable repose sur intelligence collective et éducation, donc sur libre et émancipation.
Clé : propagation des idées à grande échelle de manière virale, bottom-up, façon Web 2.0 et non top-down pyramidale. Repose sur envie, appropriation, ludique, envie de vivre mieux autrement. Le bonheur est un état de flux, pas un état stationnaire d'accumulation.

Créé par: thanh dernière modification: Lundi 28 of Juin, 2010 [07:43:49 UTC] par thanh


Des abeilles et des hommes
Utilise Tikiwiki Utilise PHP Utilise Smarty Utilise ADOdb Utilise CSS Utilise RDF
RSS Wiki RSS Blogues
[ Temps d'exécution: 0.23 secs ]   [ Mémoire utilisée: 7.97MB ]   [ GZIP Disabled ]   [ Charge du serveur: 0.10 ]
Dernière mise à jour CVS: Vendredi 26 of Octobre, 2007 [16:59:54 UTC]